Convertir une voiture thermique en électrique est désormais autorisé

L’autorisation de la conversion des véhicules thermiques en véhicules électriques était une décision attendue depuis le vote de la loi d’orientation des mobilités. C’est aujourd’hui chose faite ! Il existe désormais un cadre réglementaire qui définit les conditions nécessaires pour transformer en toute sécurité un modèle thermique, qu’il soit à essence ou au diesel, en véhicule électrique ou hydrogène. 

Quels véhicules sont concernés ? 

Il est possible d’électrifier les voitures particulières et les utilitaires légers (catégorie M sur le certificat d’immatriculation), les camions, les bus et les cars (catégorie N) ainsi que les deux et trois-roues motorisés (catégorie L). Il faut cependant qu’ils aient été immatriculés en France dans une version définitive et que la première immatriculation ait eu lieu il y a plus de cinq ans (ou trois ans pour les deux ou trois-roues). Attention puisque les véhicules de collection (information précisée sur le certificat d’immatriculation) ne peuvent être électrifiés.

Lire la suite

Notre commentaire :

Suite à ce confinement du Covid-19, les personnes ayant pu constater un monde plus écologique est possible ont de plus en plus envie de participer à cette transition en faisant évoluer leurs véhicules thermiques en électriques… mais la question de la distance possible reste le frein principal…

La recharge par induction en roulant sans pertes est la principale innovation de la décennie à venir.

En y souscrivant, vous aidez une startup tout en pouvant espérer un retour sur investissement.
Investir dans une startup permet aussi de réduire vos impôts.

 :-)

Je participe