En France comme dans le monde, le transport des personnes et des marchandises est une importante source d’émission de dioxyde de carbone, en raison notamment des considérables volumes de carburant consommés.

Si les impératifs de démocratisation de l’électromobilité sont souvent mis en parallèle avec la voiture individuelle (qui reste le premier mode de déplacement utilisé en France), le transport routier a également un rôle important à jouer.

Conscient des nouveaux enjeux environnementaux induits par la transition énergétique, les constructeurs se mettent de plus en plus “au vert” en tentant de diversifier leur catalogue avec des camions à motorisation électrique.

Le dernier en date à se lancer dans l’aventure est le groupe néerlandais DAF Trucks.

Le premier camion électrique du constructeur néerlandais

Tesla, Mercedes, Renault, Daimler ou encore Volvo… On ne compte plus les constructeurs de poids-lourds qui se sont lancés, ces dernières années, sur le marché du camion à motorisation 100% électrique.

C’est aujourd’hui au tour de DAF Trucks, filiale de la société américaine Paccar basée aux Pays-Bas, d’annoncer le développement d’un semi-remorque “zéro émission”.

 

Notre commentaire :

Rien d’extraordinaire au niveau du design… Par contre une autonomie de 100 km seulement… Sans la recharge par induction dynamique, il est évident qu’il aura du mal à convaincre…

La technologie à barres magnétiques de WAVEGYRE permet ce type de recharge avec un rendement exceptionnel.

Le groupe néerlandais n’en est pas à son coup d’essai en matière de promotion d’une mobilité urbaine plus respectueuse de l’environnement : DAF Trucks a en effet été un des premiers constructeurs à proposer un véhicule de distribution électrique hybride sur le marché européen.

Le développement d’un poids lourd électrique n’est donc que la continuité logique de cet engagement.

Et pour mener à bien sa première offensive en matière de camion électrique, le constructeur a décidé de s’associer au fabricant de bus VDL Groep qui s’est spécialisé ces dernières années dans l’électrification des véhicules (il a notamment livré plusieurs centaines de bus électriques à diverses sociétés de transport public).

De ce partenariat technologique est né le CF Electric, un “tracteur routier” 100% électrique.

Une centaine de kilomètres d’autonomie pour des missions urbaines

Comme son nom le sous-entend, le CF Electric est la version à motorisation électrique du DAF CF, un modèle de semi-remorque élu “Camion international de l’année 2018”. Ce tracteur routier 4×2 est équipé d’un moteur électrique de 210 kWh lui permettant d’afficher une autonomie de 100 kilomètres.

“La chaîne de traction électrique sera fournie par VDL. Elle est basée sur la technologie E-Power utilisée dans les bus électriques de VDL. Le moteur de 210 kW est alimenté par une batterie lithium-ion d’une capacité de 170 kWh. Elle pourra être rechargée en 90 minutes par un chargeur rapide CSS”, expliquent les deux partenaires dans un communiqué officiel.

Ces caractéristiques font du CF Electric un camion spécialement adapté pour la circulation et la distribution en zone urbaine.

Le DAF Electric est d’ailleurs en mesure de charrier jusqu’à 40 tonnes de marchandises (la norme pour les semi-remorques à un ou deux essieux selon le constructeur automobile).

LE CF Electric mis à l’épreuve de la circulation urbaine

DAF Trucks et VDL Groep ont annoncé que leur camion électrique avait été testé avec succès dans des zones urbaines à fortes densité de circulation.

Satisfaits des résultats de ces essais, les deux partenaires ont annoncé la production des premiers exemplaires du CF Electric dans le courant de l’année.

Ces semi-remorques électriques seront proposés à certains clients pour une seconde phase d’expérimentation. Du résultat de ces nouveaux tests dépendra la production en série du camion.

“DAF a une longue histoire de développement de solutions innovantes pour répondre aux besoins évolutifs de nos clients et nous continuerons à leur fournir l’ensemble des choix technologiques appropriés pour assurer leur succès (…). Au fur et à mesure que les villes annoncent leur intention d’exiger zéro émission et un niveau de bruit ultra faible, nous nous assurerons que nos clients disposent des solutions optimales pour leur succès”, a notamment fait valoir Preston Feight, président du constructeur hollandais.

Confiant dans la réussite de ce premier projet d’électromobilité, les deux partenaires ont en outre annoncé le développement en commun d’autres véhicules utilitaires électriques (et notamment des camions-poubelles et des porte-conteneurs).

Pour l’heure, aucune date n’a cependant été révélée pour une éventuelle commercialisation du CF Electric.

La version originale de cet article a été publiée sur Le Monde de l’Energie.

En y souscrivant, vous aidez une startup tout en pouvant espérer un retour sur investissement.
Investir dans une startup permet aussi de réduire vos impôts.

 :-)

Je participe